En cette matinée du 1er février a eu lieu sur la Base Aérienne 705 le premier macaronnage de l’année.  Pas de pluie, mais un temps glacial, dernière épreuve à affronter pour les jeunes élèves pilotes avant de recevoir le macaron tant désiré. Le baptême de cette promotion de 11 pilotes était présidé par le Général d’armée aérienne Philippe Adam, inspecteur général des armées Air et le major général Al Foudari, commandant de la Kuwaiti Air Force en présence de l’ambassadeur du Koweït en France et du chef d’état major des forces armées koweïtiennes. En effet, six pilotes Koweïtiens ont reçu le brevet de pilote français, rejoints ensuite par  quatre autres collègues pour recevoir les ailes koweïtiennes. Le royaume du golfe a lancé depuis 2014 un programme massif de formation de 300 pilotes à l’étranger suivant sa modernisation. Le pays a commandé entre autres 24 Caracal et 28 Eurofighter.

Quelques avions extérieurs à la base avaient pour l’occasion fait le déplacement, un Rafale B de l’EC 1/4 « Gascogne », un Mirage 2000D de l’EC 1/3 « Navarre » et un Epsilon de l’EPAA 315 de Cognac, ainsi qu’un DHC-1 Chipmunk de collection. 

 

 

 

3 réponses à Macaronage du 1 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *