Nato Tiger Meet 2016

acc

Tiger, Tiger, Tiger,

Cette année le Tiger meet se déroulait à Saragosse en Espagne. Après un nombre de participants en demi-teinte pour l’édition précédente qui s’est tenue en Turquie, l’édition Ibérique organisée par l’escadron de F-18 Ala 15 a fait le plein. Pas loin d’une centaine de machines étaient alignées sur les parkings immenses de l’ancienne base américaine.

Participation française:

Les traditions de la SPA162 étant en cours de transfert au Lorraine à Mont de Marsan, il n’y avait donc pas de Rafale Air cette année. Le Côte d’Argent a envoyé 4 Mirage 2000D dont un portait une livrée aux couleurs de l’Espagne. La Royale était bien représentée, avec la 11F venu avec pas moins de 7 Rafale M et, chose peu courante, avec la 4F présente en temps qu’invitée avec 2 Hawkeye. Pour cette occasion l’appareil n°3 a reçu une livrée tigre. L’ALAT n’était pas en reste, avec 2 Gazelle du 3e RHC d’ETAIN également invitées. Pas moins de 7 heures de vol et 4 ravitaillements auront été nécessaires aux équipages pour rallier la capitale de la Navarre. Pour marquer le coup, les 2 Gazelle ont reçu une livrée tigre non sans rappeler la déco du NTM2004.

Spotterday:

Comme il est de coutume, un spotterday a été organisé pour l’occasion. Après une arrivée sur le parking voiture, l’heure du briefing arrive et mauvaise surprise. Le programme pour les spotters s’arrête à 14:00, faute de personnel de la base qui doit préparer le meeting du lendemain. Après une brève visite d’une partie du statique, nous sommes conviés à nous installer entre le taxiway et la piste. L’emplacement est idéal malgré le contre jour matinal. Mais seul les avions décorés voleront à cette occasion, dommage quand on sait que les missions du Tiger meet mettent souvent plus de 30 aéronefs en vol. Vers midi, nous sommes reconduit vers la zone du statique pour laisser place aux répétitions du meeting du samedi. La frustration est grande dans les rangs, surtout qu’il est annoncé un COMAO pour l’après midi. Joie du contre ordre, au lieu d’être reconduits à l’entrée comme prévu initialement, nous sommes installés en bord du taxiway. Le reste de l’après-midi a été un vrai régal pour tous, les conditions de prise de vues était parfaites avec le soleil dans le dos,  les montagnes en arrière plan et de la ferraille en l’air avec pas moins d’une quarantaine de machines au menu. L’équipe du NTM a réussi remettre d’aplomb de la plus belle des façons cette journée spotter. Tout le monde est ravi.

Rendez vous est pris en juin prochain à Landivisiau.

(listing en page suivante)

 

listing en page suivante

Pages: 1 2

Une réponse à Nato Tiger Meet 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.